Le 29 mars 2012 à Odense, 195 élèves sont montés sur les planches pour l’édition 2012 de la Fête du Théâtre.
9 classe, venant de 7 écoles différentes ont joué toute la journée en français dans les magnifiques locaux de l’école Henriette Horlück qui a accueilli l’événement pour la deuxième année consécutive.

Chants, chorégraphies, scènes d’action, drames et comédies se sont alternés sur les deux scènes de l’école pour le plus grand plaisir du public venu nombreux (plus de 500 élèves ont applaudi les acteurs). Mises en scènes inspirées d’événements historiques, rencontres improbables entre fantômes et matelots, héros de contes poussant la chansonnette, la créativité des élèves et de leurs professeurs a entraîné les spectateurs vers la découverte de nouveaux univers en français.
Le Danemark et la France se sont croisés à plusieurs reprises cette année pour le plaisir des écoliers, collégiens et lycéens.

Palmarès 2012 :
La classe de  CM1 d’Henriette Hørlucks Skole a reçu  le prix de la Scène musicale pour ses « Chansons françaises pour enfants ».
Le prix de la Chorégraphie a été attribué à Rygaards International School pour « Star Academy ».
Les CM2 du Lycée Prins Henrik  qui ont interprété « L’oiseau magique » ont été félicité pour le Jeu des acteurs.
« Historiquement en France et au Danemark », joué par la 7. classe d’Henriette Hørlucks Skole a obtenu le prix de l’Adaptation historique.
Le Prix spécial du jury a été décerné à Giersings Realskole pour « Le château des fantômes », suspense, chorégraphies et décors lui ont valu ce titre.
Le prix de l’Adaptation littéraire est revenu à la classe de CM2 d’Henriette Hørlucks Skole pour son « Hommage à Jacques Prévert »
Le prix de la Mise en scène est revenu à « Paul Gauguin » d’Eriksminde Efterskole a
La classe de CM1 du Lycée Prins Henrik a reçu le prix de l’Humour pour ses pièces « L’Annonce » sur les contes de Perrault et « À la récré on se bat », adaptation du Petit Nicolas.
L’adaptation du « Petit Prince » par Nakskovs Gymnasium lui a valu le prix des Costumes et décors.